Le château Sforza

(extrait de Wikipédia)

Le château Francesco Sforza a été édifié sur les ruines d’une forteresse que Francesco Sforza, devenu le nouveau duc de Milan, entreprit de construire le Castello Sforzesco, qui devint la résidence des ducs de Milan. Il s’agit d’un quadrilatère, entouré de douves, et flanqué, côté ville, de deux tours rondes, qui abritaient des citernes d’eau, et côté campagne (à l’époque) de deux tours carrées. Le château était divisé en deux parties, séparées par un fossé, le fosso morto. Côté ville, un vaste champ de manœuvre auquel étaient adossées les casernes. Côté campagne, la cour ducale et la Rocchetta, forteresse à l’intérieur de la forteresse, où demeurait le duc. Le trésor ducal était conservé à l’intérieur d’une des deux tours carrées, la Torre Castellana. L’architecte florentin « Le Filarete » fut appelé à Milan pour construire la tour centrale, côté ville, la tour du Filarète. Elle servit à entreposer la poudre à canon, et fut détruite par une explosion en 1521. C’est seulement au début du XXème siècle, lors de la campagne de restauration menée par Luca Beltrami, qu’elle fut reconstruite.

La sortie du château débouche sur une fontaine où il fait bon s’y tremper les pieds. Après cette petite pause, nous traversons la place pour pénétrer dans la rue Dante qui semi piétonne offre de nombreuses terrasses. Nous ne résistons pas à l’appel d’une boisson fraîche. Et nous constatons déjà que le principe des « aperitivo » pratiqué surtout dans les Navigli commence à s’appliquer ici. Certains ont choisi une consommation plus chère que d’autres et ont obtenu de ce fait un accompagnement plus conséquent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *